Vous êtes ici:

Menu

15 minutes chrono pour installer Centreon sur une Debian 7 !

Logo centreonPour les amateurs de distribution Debian, Rémy vous propose son script d'installation automatisée de Centreon. Il vous permet de réaliser une installation en 15 minutes chrono (variable selon la puissance de votre ordinateur et votre débit Internet).
MAJ du 9 mars 2013 : je viens d'écrire un article pour faire une installation automatisée avec Centreon 2.4x avec mes configurations actuelles du site.
Une nouvelle version est sortie depuis quelques jours, quelques corrections sont à faire pour obtenir une installation sans problème. Voici une procédure d'installation sur une Debian 7 nouvellement créée.

- Copiez le script centreon.sh sur votre distribution Debian.
Il vous faudra au minimum 225 Mo d'espace libre sur le volume contenant /tmp
Pour choisir un autre dossier que /tmp, modifier la variable DL_DIR du script centreon.sh
- Copiez le fichier centreon_engine.tmpl dans le dossier /tmp ou celui indiqué dans DL_DIR
Le chemin d'installation des paquets est par défaut /srv, si vous voulez le changer, modifier la variable INSTALL_DIR de centreon.sh
- Rendre le script exécutable et lancez-le
./centreon.sh

Au bout d'environ 15 minutes en fonction de votre machine et connexion réseau, vous aurez une installation Centreon 2.5 avec Centreon-Engine 1.3.7 et Centreon-Broker 2.6.1 prête à configurer pour la partie Web.
N'oubliez pas de changer les mots de passe pour la base de données.

Voici les corrections à faire pour le script.
ligne 126, rajouter la commande ldconfig pour activer la librairie partagée
ldconfig

ligne 317, rajoutez le paquet sudo surtout si vous utiliser une VM avec une install minimal
DEBIAN_FRONTEND=noninteractive apt-get install -y --force-yes sudo bsd-mailx mysql-server

ligne 353, remplacez tmp par la variable DL_DIR
./install.sh -i -f /${DL_DIR}/${CENTREON_TMPL}


Relancer apache pour la prise en compte de l'écriture des fichiers de configuration
service apache2 restart


Bonne installation et merci à Rémy pour ce bon travail Happy
blog comments powered by Disqus
 Vous êtes ici: